Urban minimal & abstract photos

La photographie urbaine peut aussi être minimaliste, jusqu’à offrir une vision abstraite de la ville. Rencontre avec Ralf Pollack et Stuart Allen deux photographes mordus de cette discipline.
The urban photography is also minimalist, until offering an abstract vision of architecture and cities. Meeting with Ralf Pollack et Stuart Allen, two minimalist photographers.

« Le diable est dans le détail. » semble penser les adeptes du minimalisme urbain en photos. Une ombre portée sur un mur, une flèche qui s’élance dans un ciel, des formes géométriques épurées, des couleurs vives, un détail d’architecture perdu au milieu d’une surface lisse ou plus rugueuse…. sont autant d’éléments révélés grâce à l’oeil de photographes minimalistes. Ici c’est le temple de la géométrie urbaine.

L’architecture contemporaine, les façades, les éléments en saillie, mais aussi le mobilier urbain offrent des possibilités infinies à ce type de photographies. « Le minimalisme est l’essence! Il est partout.» considère Ralf Pollack, photographe sportif allemand de 55 ans et très actif dans cette discipline. Il poste ses photos sur EyeEm, depuis quelques mois.

Une ville abstraite

Pour Stuart Allen, un des photographes les plus en pointe dans cette tendance, ce qui compte ce sont les lignes, les formes et même les textures qui peuvent « distraire l’oeil.  Et au delà du minimalisme, je recherche un vrai sujet abstrait. » explique Stuart. Ainsi la ville devient abstraite, presque sans vie mais riche de formes, de couleurs vives et d’ombres et de lumières. C’est une vision urbaine réinventée.

Stuart, anglais de 56 ans, passionné de photos, parcourt le monde pour son travail de commercial export dans l’industrie textile. C’est en marchant dans les différentes villes de la planète qu’il trouve son inspiration. Ralf, lui explore sa ville, Berlin à pied ou à vélo. « J’aime l’architecture, le Bauhaus, le Plattenbau Est-allemand ou les constructions modernes, et les structures et de formes claires et droites. Dès qu’une image est impressionnante, je l’aime ! »

In English

« The devil in the detail. «  Seems to think the urban minimalism photographers. A shadow on a wall, an arrow in the sky, clean geometric shapes, bright colors, an architectural detail lost in a smooth or rough surface …. more are as much information revealed through the eye of minimalist photographers. Here it is the temple of the urban geometry.

Contemporary architecture, facades, projecting elements, but also street furniture offer endless possibilities for this type of photography. « Minimalism is the essence. It is everywhere.  » considers Ralf Pollack, German sports photographer, 55 years and very active in architectural minimalism. He posts his photos on EyeEm for few months.

An abstract city

Stuart Allen, one of the most advanced photographers in this trend, shoots the lines, shapes, and even textures that could be « distract the eye. And beyond minimalism, I look for a real abstract subject. « says Stuart. So the city becomes abstract, almost lifeless but rich shapes, bright colors and light and shadow. It is an urban vision reinvented.

Stuart, English 56, travels in the world as Export Sales Executive for a textile manufacturer. He walks in different cities of the planet to find inspiration. Ralf explores his city, Berlin on foot or bicycle. « I like the architecture, the Bauhaus, the East German Plattenbau or modern buildings, and structures and clear, straight shapes. If the picture is awesome, i like it!  » 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s