Revue de presse

Bansky, Le Corbusier, Chemetov, un vélo solaire, un village fantôme livré aux street artists et bien d’autres choses  sont au rendez vous de ma petite revue de presse hebdomadaire, non exhaustive et totalement subjective autour de la ville.

A Gaza, la police saisit une oeuvre de Banksy au coeur d’une dispute

La police à Gaza a saisi un graffiti de l’artiste mondialement connu Banksy, acheté pour moins de 200 euros par un Palestinien à une famille qui s’estime aujourd’hui dupée, ont indiqué son vendeur et son acquéreur à l’AFP.

http://www.lalibre.be/culture/arts/a-gaza-la-police-saisit-une-oeuvre-de-banksy-au-coeur-d-une-dispute-5527dca235704bb01baf526c

Kashink: “J’aimerais que le fait d’être une femme street artist ne soit plus un sujet »

Hier soir, à Paris, la street artist Kashink a donné une performance live au concept store Naturalia. À coup de dessins multicolores et de gigantesques fresques, cette artiste n’hésite pas à prendre position en faveur du mariage pour tous et de l’égalité hommes-femmes. 

http://cheekmagazine.fr/culture/kashink-jaimerais-que-le-fait-detre-une-femme-street-artist-ne-soit-plus-un-sujet/

Le Corbusier, fasciste militant: des ouvrages fissurent l’image du grand architecte

Le fascisme militant de Le Corbusier, grand architecte du XXe siècle, est mis en lumière dans plusieurs ouvrages publiés à quelques jours d’une exposition au Centre Pompidou (29 avril-3 août) à l’occasion du 50e anniversaire de sa mort.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/le-corbusier-fasciste-militant-des-ouvrages-fissurent-l-image-du-grand-architecte_1670007.html

Le vélo solaire passe du concept à la réalité !

Après trois ans d’études et deux prototypes, le danois Jesper Frausig a mis au point le premier Solar Bike prêt à être produit à grande échelle. Un projet concrétisé, mais pas encore commercialisé, qui pourrait certainement ravir les amateurs de deux roues et permettre à ceux qui ont « la pédale difficile » de se laisser guider par l’énergie solaire !

https://mrmondialisation.org/le-velo-solaire-passe-du-concept-a-la-realite/

solar-bike-velo-energie-solaire-1-e1428699128546

Chemetov, l’architecte de la banlieue rouge, parle du Grand Paris à Montreuil

http://www.leparisien.fr/saint-ouen-93400/chemetov-l-architecte-de-la-banlieue-rouge-parle-du-grand-paris-a-montreuil-12-04-2015-4686001.php

ABC project, le regard du street art sur la crise grecque

Le graffeur Oré expose à La Centrifugeuz à Caen jusqu’au 20 avril 2015. A cette occasion, il a invité deux artistes de rue grecs, dans le cadre de son « ABC Project », un projet artistique international.

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/evenements/abc-project-le-regard-du-street-art-sur-la-crise-grecque-a-la-centrifugeuz-216661

Paris veut booster le vélo

Le conseil de la capitale a adopté un plan visant à développer la pratique du vélo. Les associations approuvent mais attendent plus.

http://www.liberation.fr/societe/2015/04/14/paris-adopte-son-plan-velo_1240879

Paris 03

Mosaïque de Space Invader, Paris

Les street artistes français tentent de s’opposer au vol de leurs œuvres

Extrait
« Space Invader a, lui aussi, été alerté sur le commerce de certaines de ses mosaïques dans des galeries, des salles des ventes ou des sites de vente en ligne. A chaque fois, pour lui, la situation s’est réglée à l’amiable. « Je trouve ridicule que des collectionneurs puissent acheter des morceaux de carreaux inauthentifiables et sans valeur », dit-il, « c’est dur à vivre pour l’artiste ». Il raconte que souvent, ses mosaïques, plutôt que d’être traitées comme du vandalisme, ont été adoptées par les habitants du quartier, qui les ont parfois réparées après des tentatives d’extraction infructueuses. « Ceux qui volent sont dans une démarche égoïste, c’est l’inverse des propos du street art . » »

http://abonnes.lemonde.fr/arts/article/2015/04/16/les-street-artistes-francais-tentent-de-s-opposer-au-vol-de-leurs-uvres_4617345_1655012.html

Doel, le village fantôme devenu citadelle du street art

Le village flamand de Doel – prononcer « Doul » – comptait près de 1.500 habitants au début des années 1960. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une vingtaine. Caché entre le port d’Anvers et la centrale nucléaire, ce lieu hors du temps est devenu un terrain de jeu pour adeptes du street art. Visite de ce musée à ciel ouvert.

http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20150414.OBS7173/grand-format-doel-le-village-fantome-devenu-citadelle-du-street-art.html

FWT Homepage Translator

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s